Saint-Philippe

La commune de Saint-Philippe environ 5 000 habitants, 15 413 ha, entre océan et volcan, occupe toute la partie Sud de l'île et une grande partie du massif volcanique. Son territoire est entièrement constitué de sols basaltiques plus ou moins anciens, plus ou moins riches, d'où une grande diversité végétale.

La commune comprend : Basse Vallée, Le Baril, Mare Longue, le village à La Trinité, la Ravine Ango, Takamaka et le Tremblet.

Malgré une côte basaltique très escarpée et un océan souvent de mauvaise humeur, Saint-Philippe a une vocation maritime certain. La pêche : rouges, vivaneaux, cabots de fond, macabit, poisson d'ail, cardinal doré, tazar, empereurs, les thons, les bonites et des zomars, pêchés en casier.

Sa forêt est la plus grande réserve de forêt de l'île, elle a poussé sur les plus récentes coulées de La Fournaise. Saint-Philippe est en grande partie le domaine de l'ONF, les propriétés sont des enclaves dans cette forêt : Le Baril, Basse Vallée, Takamaka et Citron Galet. Cette forêt est une des seules réserves naturelles intacte de La Réunion. Elle s'étage de la mer au volcan en quatre zones bien distinctes :